Gan Ainm
stock Gallagher
Les clés Froment.
Peter
Un Ray Sloan
Un Kennedy
Un Froment avec 5 régulateurs!

Ascension 2016

Association GAN AINM

www.ganainm.fr

www.facebook.com/ganainmbzh

Stage de Uilleann pipes et anches

Vendredi 6 et Samedi 7 mai 2016

 à

Ti Degemer Kerampuilh  

Rue Sébastien Le Corvellec

 CARHAIX

15 ème édition

 

Chris McMullan et Peter Merbeth (Uilleann pipes)

Daniel Gloaguen (Reedmaking)

  http://chrismcmullan.co.uk

 www.reedsandbellows.com

 

Avec la participation des pipemakers

Didier Heuline et Ronan Ollivier

www.heuline.com http://ronan-olivier.gandi.ws

 

Lire la suite...

Piping Day 2015

Piping day à Lesneven

Bonjour à tous

Le Piping day ,le jour du uilleannpipe en Bretagne ,c’est vers 15 h au pub chez TOM, rue Notre Dame à Lesneven comme l'année dernière.
 

Lire la suite...

Uilleannpipe à Carhaix

L'association GAN AINM organise mini concert et une session de uilleannpipe au Pub Snack le "Georges Zinc"

Celui-ci sera gratuits et aura lieu vendredi Mai 2013 aux Georges Zinc à Carhaix après la première journée de stage à Kerampuilh. Mini concert à 19h00 avec John Mc Sherry,Peter Merbeth et Marc Guilloux. Et pour ceux qui auront envoyé leur instrument session vers 21h00 jusqu'à 0h30.

N'hésitez pas à venir apprécier la qualité musicale des intervenants et,pourquoi pas ,échanger ensemble ce moment de convivialité chère à notre association.

A suivre une photo (grand angle)du Pub à Carhaix pour reconnaître les lieux

Voici aussi un lien pour accéder au site du Pub Georges Zinc pour toutes informations

Ascension 2013

Le stage de l'ascension cette année fut d'un bon cru .Notre ancien Président ,Jean-luc Gastinel, eu la bonne idée d'organiser un mini concert dans le Pub le Georges Zinc à Carhaix avec les participants .Dans le même temps dans l'arrière salle était servi une paëlla pour que les stagiaires profitent de l'ambiance avec les clients du PUB.

 

En même temps prés du bar John Mc Sherry , Marc Guilloux et aussi Ronan le Bars mettaient de l'ambiance .

Lire la suite...

les origines

LA CORNEMUSE IRLANDAISE (Pib-uilleann en gaélique, Uillean Pipes en anglais):

Les premières traces de cornemuse en Irlande permettent de remonter au Xème siècle, notamment sur des sculptures des croix anciennes.
Concernant le Uillean pipes, les premiers instruments sont apparus dès le début du XVIIIème siècle. Ils comportaient déjà un voire deux régulateurs (ténor, baryton). Les principaux fabricants connus à cette époque sont William Kennedy (1776), puis la génération des Kenna (timothy 1800), John Egan vers 1770. Le nom "Union pipes" utilisé alors fut tout d'abord attribué à la réunion du son produit par le chanter, les bourdons et les régulateurs, puis l'origine de ce nom fut interprété comme une déviation du terme "Uillean" qui signifie coude en Gaëlique, marquant ainsi le passage des cornemuses anciennes à bouche, vers la cornemuse à soufflet.
Sa sonorité est beaucoup plus douce que celle de la cornemuse écossaise en raison de son anche double moins rigide, ce qui lui permet de jouer à l'octave. D'autre part, le Uillean pipes comporte une autre différence essentielle, ses régulateurs. On nomme ainsi aujourd'hui un ensemble de trois excroissances ressemblant aux bourdons mais reposant sur la cuisse du musicien (vers la droite pour les droitiers) et sur lesquels sont disposées des clés. C'est en appuyant sur ces petites clés à l'aide de son poignet ou du bord de la main (tout en continuant de jouer sur le "chanter", le chalumeau) que le musicien pourra produire un accompagnement à des fins harmoniques, parfois même rythmiques, à sa mélodie. Le uillean pipes est considéré par tous les amateurs de musique traditionnelle irlandaise comme l'instrument se rapprochant le plus de la voix humaine grâce aux nombreuses possibilités d'ornementations. C'est sans doute pour cette raison qu'il génère autant d'émotion sur les auditeurs, particulièrement sur les morceau lents romantiques. Durant ces moments magiques, ce sont tous les paysages d'Irlande qui défilent sous nos yeux!!
Tout comme beaucoup d'autres cornemuses, l'instrument s'est complexifié au cours du temps, essentiellement par l'augmentation du nombre de régulateurs passant à 3 vers 1820 puis rapidement à 4 (double basse). De ce fait, l'instrument ne peut être joué que assis!
Le pipe et les pipers furent à leur apogée avant la famine de 1847, on trouvait alors des pipers dans toutes les couches sociales. C'était une profession très respectable et la demande était forte. A noter que nombre d'entre eux étaient aveugles, le pipe était alors un moyen de gagner sa vie dignement malgré le handicap.
Comme pour bien d'autres cornemuses, le début du XXème siecle fut l'objet d'un déclin important tant au niveau de la fabrication que du jeu. Néanmoins, la pratique de l'instrument survécut grâce à des associations telles que le the Gaelic League ou the Feis Ceoil.
Au niveau de la facture instrumentale, on peut néanmoins citer des fabricants comme Clarke et bien sûr la famille Rowsome. Leo Rowsome en particulier contribua par son activité de lutherie et de promotion de l'instrument à maintenir la tradition de cet instrument vivante. Il a notamment formé de très grands joueurs actuels comme par exemple Liam O'Flynn.
Cependant, depuis les années 1980, le Uillean pipes connaît un succès sans cesse croissant tant du point de vue des luthiers que des pratiquants en Irlande et dans toute l'Europe. On peut citer notamment des facteurs non Irlandais comme Andreas Rogge en Allemagne, le Français Alain Froment installé en Irlande puis en Bretagne connu avant son décès en 2008 pour l' un des meilleurs facteurs.Citons Dave Williams lui aussi décédé et bien d'autres encore. Le uillean pipes est à ce jour utilisé dans des styles aussi variés que le style classique (Liam O Flynn and Shaun Davey), la musique celtique contemporaine avec Davy Spillane, la musique traditionnelle non Irlandaise, et même la variété Française.
Enfin, notons que la tonalité généralement utilisée aujourd'hui est le Ré (concert pitch), mais il s'agit là d'un développement relativement récent sans doute dû à l'utilisation du uilleann pipes dans des salles de spectacle américaines dès la fin du XIXe siècle, mais également pour faciliter le jeu de groupe. En effet, les modèles les plus anciens étaient tous accordés plus bas, en Do ou en Si bémol.

 

Sous-catégories